fbpx

La prudence est de mise si vous voyagez pendant la nouvelle crise du coronavirus COVID-19

Voyager, c'est s'amuser, découvrir de nouvelles choses, se détendre et se ressourcer. Voyager au printemps 2020, cependant, n'est rien de tout cela. Avec la déclaration du 11 mars 2020 de QUI que le nouveau coronavirus, qui provoque COVID-19, une pandémie (ce qui signifie qu'il est répandu dans tout un pays ou dans le monde), nos attentes et nos actions doivent changer.

Alors, que doivent considérer les familles si elles prévoient voyager maintenant, avec la propagation du nouveau coronavirus à travers le monde et au Canada?

"Il ne fait aucun doute que l’heure est maintenant à une préoccupation accrue », dit le Dr Thomas Louie, professeur de médecine clinique à l'Université de Calgary et chercheur canadien bien connu en maladies infectieuses et médecin spécialisé dans le contrôle des infections. "La chose la plus importante est de se préparer. C'est maintenant le temps de la prudence, du temps pour une préparation supplémentaire et pour être plus prudent. »

«Nous avons actuellement un défi unique à relever. Nous n'avons jamais été confrontés à ce type d'événement auparavant. Il s'agit d'un virus très répandu et il est difficile de le distinguer de l'infection par des virus respiratoires courants qui circulent déjà dans la communauté. De plus, n'ayant eu aucune rencontre antérieure avec ce virus, notre système immunitaire n'est pas renforcé pour se défendre contre lui, et l'infection est plus susceptible d'être mortelle, principalement chez les personnes âgées qui ont d'autres problèmes de santé. »



Pour cette raison, Louie suggère que les Canadiens qui envisagent de voyager y réfléchissent davantage. "Sachez où vous allez et soyez mieux préparé. »

Vous devez également savoir que les voyages comportent le risque supplémentaire d'être mis en quarantaine à votre arrivée chez vous, ou pire, d'être mis en quarantaine à l'étranger. Voyager à vos risques et périls est le thème de nos jours.

Les étapes importantes pour vous protéger et protéger votre famille comprennent:

  • Avec la pandémie qui évolue rapidement, il serait peut-être préférable de rester chez soi, probablement l'endroit le plus sûr. Mais si vous choisissez de voyager, utilisez une chronologie plus courte dans la planification du voyage, pour une durée plus courte, et évitez les zones chaudes. Évitez les événements surpeuplés. Les gouvernements et les organisateurs de réunions annulent déjà des événements pour limiter la propagation de COVID-19. Être confiné dans une situation de quarantaine serait un risque indésirable. À l'heure actuelle, il semblerait que les visites à la famille et aux petits rassemblements soient encore une option, mais cela pourrait changer à tout moment;
  • Une bonne hygiène et une bonne hygiène des mains sont essentielles à la protection de soi. L'eau est-elle sûre et l'eau est-elle disponible? L'eau salubre est importante. Emportez votre bouteille d'eau avec vous et assurez-vous de pouvoir purifier votre eau si besoin est;
  • Lorsque vous ne pouvez pas vous laver les mains avec du savon et de l'eau, utilisez un désinfectant pour les mains;
  • Les mains étant impliquées dans la transmission des virus et des bactéries, évitez tout contact inconscient avec votre visage. Si vous devez, utilisez le dos de vos mains;
  • Assurez-vous d'améliorer votre «étiquette sociale» si vous avez une maladie respiratoire, en couvrant la toux (avec un tissu ou un coude, pas avec votre main) et en évitant tout contact étroit avec les autres en utilisant une «distance sociale» d'au moins un mètre entre des personnes;
  • Évitez les grandes foules ou les situations où l'on vit dans des quartiers étroits; les navires de croisière sont depuis longtemps affectés par des flambées périodiques;
  • Soyez mieux préparé; avoir une trousse de sécurité avec les médicaments que vous et les membres de votre famille prenez normalement;
  • Assurez-vous que vos vaccinations et celles de vos enfants sont à jour;
  • Soyez conscient de ceux qui vous entourent qui sont malades. "Il y a beaucoup, beaucoup d'infections des voies respiratoires supérieures et des personnes atteintes d'un syndrome grippal. Vous ne savez pas qui l'a (COVID-19). »
    Lorsque vous voyagez, note Louie, vous vous retirez du système de santé canadien et vous vous insérez dans le système de santé du pays où vous voyagez. Soyez prudent lorsque vous voyagez dans des endroits où les ressources sont limitées.
  • Souscrivez une assurance voyage, mais sachez que l'assurance voyage ne couvre pas toujours les pandémies. Lisez les petits caractères. "En ce moment, c'est un peu un pari", dit-il. «Je voudrais certainement souscrire une assurance voyage. Et je m'inquiète de voyager dans des régions où règne le chaos politique. »

«Avec une épidémie en évolution, nous devons également prêter plus d'attention aux tendances. Nous avons un défi mondial, c'est donc le moment de le ralentir. Il est maintenant temps de voyager en toute sécurité et d'être plus sélectif sur l'endroit où vous vous rendez. Vous devez également vous rendre compte que chaque système de santé pourrait être dépassé. Nous ne savons pas depuis combien de temps ce virus se propage, car il faut du temps pour être détecté, et de nombreux cas bénins auraient échappé à la détection. Je dirais en ce moment ne voyagez que si nécessaire. Enquêter un peu plus et être prêt à adapter votre voyage en famille. "

Voici d'autres articles que nous pensons que vous aimerez!

Bien que nous fassions de notre mieux pour vous fournir des informations précises, tous les détails de l'événement sont sujets à changement. S'il vous plaît contacter l'établissement pour éviter toute déception.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Le gouvernement du Canada a émis un avis de voyage officiel à l'échelle mondiale en raison de COVID-19:
Évitez les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada jusqu'à nouvel ordre. Voir www.travel.gc.ca/travelling/advisories pour plus de détails.